Formations iPad pour les professionnels de la santé,
les enseignants, les parents et les 65 ans et plus.

L'actualité du iPad

Tout ce qui touche à l'utilisation du iPad pour les professionnels de la santé, les ergothérapeutes, les enseignants, les parents, et bien plus...

Dictée vocale, une bonne chose ?

Je vous parlais voici quelque temps de mon enthousiasme au sujet de la reconnaissance vocale. Je vous disais que j'allais l'essayer, puis vous en parler, ce que je ferai dans quelques lignes.

Tout d'abord, voici quelques commentaires que l'on m'a proposés de vive voix, en milieu scolaire : « Alors, ça veut dire qu'on n'enseigne plus à écrire aux enfants ? » et « À partir de quand, alors, on doit donner l'option de la dictée vocale aux élèves/patients ? ».

Mes réponses, que j'aimerais vous partager, ont été les suivantes :

Il est hors de question d'arrêter d'enseigner l'écriture et l'orthographe aux enfants. Dans le cas de pathologie du langage écrit, cet outil pourra être utilisé dans les situations de performance, où la rapidité et l'efficacité sont nécessaires. Le temps de rééducation n'en sera pas pour autant réduit ni annulé. Ma vision est qu'il y a un temps pour tout : un temps de rééducation où on essaye de mettre en place des stratégies et où le patient apprend ses limites et les moyens de compensation à mettre en place, et un temps où il doit pouvoir partager ses connaissances, ou envoyer un message, de la manière la plus efficace qui soit. La dictée vocale devient alors l'équivalent d'une prothèse pour pallier au handicap.

À partir du moment où un diagnostic de dysorthographie est posé, pourquoi ne pas proposer cet outil pour les situations de performance que je viens de vous décrire ? Je suis prête à ouvrir un débat sur la question.

J'ai donc effectué quelques essais de dictée vocale avec plusieurs enfants :
La première chose à apprendre pour l'enfant est de dicter. En effet, la dictée vocale interprètera chaque « hum, hum » ou reprise de mots en essayant de les traduire en mots écrits. Cela provoque quelques surprises (drôles, souvent).
Il est nécessaire d'être dans un endroit peu sonore afin qu'aucun bruit perturbateur ne vienne interférer dans la dictée vocale. Certains enfants y arrivent vite, d'autres moins facilement.

J'ai aussi effectué des essais avec des adultes sévèrement dysorthographiques :
La dictée vocale du Nouvel iPad est une ouverture pleine d'espoirs sur les possibilités de ces personnes d'être réinsérées en milieu professionnel. En effet, leur dysorthographie étant insurmontable, ces personnes se sont coupées de toute production écrite. Avec la dictée vocale, elles peuvent de nouveau répondre à des mails/courriels, elles peuvent rédiger des textes, faire de recherches sur internet, en bref accéder au langage écrit. Il s'agit réellement d'un emploi prothétique de l'iPad.

Je suis donc convaincue que cette fonctionnalité du iPad ne peut être qu'un outil de grande valeur. Essayez la dictée vocale, vous serez épatés et épatées !

Nouvelles formations...
Rééducation de l'orthographe